Les orphelins du Benin

Le rêve de Véro

Mission du 8 Novembre au 6 décembre 2019 LODB

Suite à la mission d’Alain RAFFOUR en Juillet 2019, Monique CHIGOT s’est rendue au Bénin du 8 Novembre au 6 décembre 2019.

Radeau de fortune pour aller à l’école

Azowlisse

L’orphelinat St Dominique d’Azowlisse compte actuellement 24 enfants.
Une nouvelle sœur Yvette 32 ans est arrivée récemment ; elle est éducatrice spécialisée, et apparaît être dynamique , ouverte à la discussion . L’orphelinat St Dominique d’Azowlisse compte actuellement 24 enfants.
Des nouvelles d’Angélique : elle a été réintégrée dans sa famille selon la politique du pays, et elle fait l’objet d’un suivi.

Une aide ponctuelle de 300 euros a été remise au directeur de l’école maternelle d’Azowlisse pour la nourriture des enfants dans le contexte des fêtes de Noël.

Les parrainages

A Azowlisse Judith est  toujours parrainée par A.I., membre de notre association. Pour les autres parrainages, Monique a rencontré Sœur Marie Ambroise, qui s’occupe du suivi des enfants ayant quitté les orphelinats :

  • Grâce qui est parrainé par JPM , a commencé une formation en haute couture (Monique a également rencontré son patron maître de stage).
  • Louis toujours brillant prépare le baccalauréat et il donne régulièrement des nouvelles à son parrain JPL.
  • Jaurès a du quitter l’orphelinat de Lobogo et il est dans une famille d’accueil  pour suivre la classe de seconde. Sa marraine Michèle Pont qui le soutenait depuis plusieurs années est malheureusement décédée. Nous la remercions pour sa contribution et son aide précieuse et présentons nos condoléances à sa famille. Pour Jaurès le relais est assuré par 3 de nos adhérents C, C et M. Deux autres adhérents B et S émus de cette situation y contribuent également.
  • Rencontre également avec l’oncle de Léopold parrainé par A. Léopold a de très bonnes notes et il est fier d’avoir une marraine.
  • Patrick Gbodo parrainé par Y continue l’université. Il est en stage de professionnalisation dans un CEG et connait des difficultés financières qui l’oblige à trouver un « job ».

Un contrat moral a été établi  et signé par tous ces jeunes parrainés.

So Ava

La « petite maison » située dans l’enceinte de l’hôpital mise à disposition pour Monique, par le médecin chef de So Ava Jean Paul B . a été aménagée avec une contribution de notre association (50 euros) pour la cuisine, et Monique a apporté du linge de la vaisselle des rideaux..

Les meubles ont été prêtés par nos amis de So Ava rendant ce logement très confortable lors de nos missions si besoin.

So Ava, cité lacustre
Barque de l’UNICEF à So Ava

Projet de cantines scolaires

Le projet initial prévoyait la construction de 2 cantines par an sur une période de 3 ans. En fait l’état béninois semble avoir mis en place des cantines scolaires avec un approvisionnement en riz, haricots et huile. Après réflexion il paraît plus judicieux de compléter ces repas par des dons de poissons et ce projet de cantine va évoluer vers la mise en place d’une cantine pilote pour 75 enfants démunis (1 repas équilibré par jour revient à 150 CFA soit 0,25 euros).

La participation de l’association « Les orphelins du Bénin » est de 350 euros et de 100 euros de la part d’une adhérente M.

Cantine pilote So Ava

Kits scolaires

A signaler un don de 200 euros d’AMADERA pour l’achat de 75 kits scolaires comprenant 1 sac avec le logo, 5 cahiers, 1 ardoise, 2 bics, 1 crayon gris, 1 réglette, 2 craies.

Dons de kits scolaire à So Ava

Projet « Un métier pour tous »

La première année de formation se termine en mars et les différentes formations professionnelles s’avèrent être efficaces. Une réunion avec les patrons et les apprenants a été organisée, suivie d’un repas. Des demandes d’outillages ont été remises à Monique. Cette demande a été en partie prise en compte par l’ action d’une association partenaire (ENGIE) en février 2020 ; cela fera l’objet d’un compte rendu spécifique en mars 2020.
Nous contribuons à hauteur de 350 euros soit 20% environ de cette formation.

Construction d’un pirogue – Un métier pour l’avenir

Une nouvelle formation de 18 mois va débuter en février 2020 grâce à Moïse agriculteur, ami de Monique depuis 18 ans, avec dans un premier temps la formation de 5 apprenants en agriculture et pisciculture à la ferme école Kandi à Tode. Notre association prendra en charge les frais de transport, matériels…

Des téléphones portables ont été remis aux participants pour pouvoir communiquer avec leurs familles. Il y aura un examen de suivi trimestriel et des stages auront lieu dans différents fermes de la région.

Initiation à l’informatique

Autres projets en discussion à So Ava

A étudier la construction d’une salle polyvalente, qui permettrait d’accueillir des groupes, d’enfants, adolescents, personnes âgées, personnes en grandes difficultés lors des périodes de crues, servant également pour différentes manifestations, spectacles de salle de sport…

A réfléchir aussi avec un coin bureau pour notre partenaire local « Les ambassadeurs de la solidarité ASOTO », pour la bibliothèque, cette salle comprenant aussi toilettes et douche . Cela éviterait des frais de location à cette association indispensable dans le contexte social actuel.

 A chiffrer ? Pourcentage de notre participation à voir selon nos possibilités